Audioblast 11 – Exposition : Transmission des bois – Spore radiophonique et plantation de statique

Exposition Audioblast
du 4 février au 26 février 2023
Plateforme Intermédia, 4 boulevard Léon Bureau 44000 Nantes.


Vernissage le samedi 4 février à 18h30
Visite les samedis et dimanche de 14h30 à 18h30

Avec les artistes :
bbob drake / fluxmonkey
Frédéric Mathevet
Luc Messinezis
Diane Barbé (tbc)
Herbert Baioco
Anne Marie Deacy
Strabisme Divergent

Aymeric Lepage
Hethre Contant
BaRiya (Riya Raagini and Pratyush Pushkar)


Transmission des bois – Spore radiophonique et plantation de statique

“Pourquoi construire une station de radio quand on peut simplement planter une forêt et câbler ses arbres ?”En 1904 le général George Owen Squire, officier en chef des transmissions de l’armée américaine, a fait une étrange découverte alors qu’il était assis dans une petite maison mobile érigée dans des bois épais à la limite du district de Columbia, écoutant des signaux reçus à travers un chêne en guise d’antenne. Cette prise de conscience, que les arbres – tous les arbres, de toutes les sortes et de toutes les hauteurs, poussant n’importe où – font partie de d’un ensemble naturel de tours wireless et d’antenne.Il appelle cela “parler à travers les arbres”. En effet, des tests ultérieurs ont prouvé qu’avec des amplificateurs très sensibles disponibles aujourd’hui, il était non seulement possible de recevoir les signaux de toutes les principales stations européennes à travers un arbre, mais il s’est avéré qu’un arbre est aussi bon que n’importe quelle antenne artificielle, quelle que soit la taille ou l’étendue de cette dernière, et même meilleur dans le sens où il apporte aux oreilles de l’opérateur beaucoup moins d’interférences statiques.

Dans cette optique de combiner nature et transmission radio, Apo33 propose cette année un nouveau thème pour le festival Audioblast qui soit en relation avec l’énergie première présente dans notre environnement. L’inspiration que provoque l’idée d’utiliser des arbres comme antennes pour des émissions et des transmissions radiophoniques nous semblent à propos par rapport aux questionnements actuels sur le changement climatique et la sauvegarde de nos espaces naturels. Nous souhaitons proposer des cadres d’expérimentation radiophonique qui pensent la transmission des ondes utilisant des formes de mutations et de connectivités à l’image des réseaux de mycéliums présents dans les sous-bois et les forêts tout en utilisant le potentiel aérien offert par les arbres. De façon plus large, les végétaux sont aussi des antennes et des transmetteurs et récepteurs puissants d’ondes radio. Dans un même mouvement écouter la nature et transmettre son langage, son message à travers les ondes.

Que nous révèlent ces différents langages? Comment les signaux deviennent-ils en eux-mêmes sources de transmissions radiophoniques? Du field recordings à l’art radiophonique comment des artistes du son se réapproprient ces concepts, cette technologie ou tout simplement sa poïétique?

En partenariat avec :
-Transcultures Belgique
-Pépinières Européennes de Création

Avec le soutien :
-La Ville de Nantes
-La Drac Des Pays de La Loire
-Le département de Loire Atlantique