User Tools

Site Tools


ensemble_du_cours_ici

Differences

This shows you the differences between two versions of the page.

Link to this comparison view

Both sides previous revision Previous revision
ensemble_du_cours_ici [2018/12/09 19:06]
julien
ensemble_du_cours_ici [2018/12/09 21:43] (current)
julien
Line 2783: Line 2783:
  
  
-Yes man+**Yes Men**
  
 +Les Yes Men sont deux activistes du canular (Jacque Servin et Igor Vamos, connus sous les pseudonymes de Andy Bichlbaum et Mike Bonanno), qui dénoncent le libéralisme par la caricature.
  
-the men in grey+https://​www.youtube.com/​embed/​-wVqjjirmGo 
 + 
 +Ce groupe d'​activistes qui tourne en dérision des multinationales,​ des hommes politiques et toutes sortes d'​organisations en mettant en scène de faux événements,​ de faux sites Web ou de fausses conférences de presse. Ils sont habitués à piéger les médias, en se faisant passer notamment pour des responsables d'​Exxon Mobil ou de l'Etat américain, et rodés à la création de fausses "​unes"​ de journaux annonçant la "fin de la guerre en Irak"​ou l'​imminence de désastres naturels à New York.  
 + 
 +Sous le nom de Yes Men, ils se sont fait remarquer avec le site http://​gwbush.com,​ qui était une version légèrement modifiée du site de George W. Bush Jr, alors candidat à la présidence. Ce dernier avait commenté l'​affaire en affirmant qu'il fallait limiter la liberté d'​expression sur Internet. Continuant dans le registre de l'​imposture,​ ils utilisent l'​ancien nom de l'OMC et créent le site gatt.org, suffisamment proche du site officiel pour leur valoir des propositions d'​interventions à des conférences.  
 + 
 +Pour ridiculiser le libéralisme,​ les Yes Men sont prêts à tout. En 2001, ils créent un faux site Internet de l' OMC (Organisation mondiale du commerce) 
 + 
 +{{:​yesmen1.jpg?​600|}} 
 + 
 +Ils se font passer pour des représentants de l'​organisation et lors de la conférence Les Textiles du futur, en Finlande, Andy se présente sur scène en costume cravate. 
 +Pour dénoncer les dérives du néolibéralisme et la convoitise des entreprises il joue, comme toujours, sur les registres de l'​absurde. Il traite Gandhi d’«idiot protectionniste » et dénonce l’esclavage comme une perte de temps, une étape inutile avant l’exploitation des pays du tiers monde. Mais dans la salle tout le monde ne comprend pas l'​ironie. Pour réveiller les invités les moins perspicaces,​ Andy enlève alors son costume pour se retrouver en maillot moulant doré avec un phallus gonflable géant. 
 + 
 +{{:​yesmen2.jpg?​600|}} 
 + 
 +Le 28 avril 2005, lors d'une conférence à Londres devant environ 70 professionnels de la banque, Erastus Hamm, un soi-disant « représentant de Dow », dévoile un calculateur de risque acceptable et la mascotte du risque acceptable, un squelette doré grandeur nature nommé Gilda. Il explique alors que la mort de certains employés est une composante nécessaire de la gestion des intérêts de leur entreprise. 
 + 
 +https://​www.youtube.com/​embed/​S8h6QuAjrpk 
 + 
 +https://​www.youtube.com/​embed/​n8Kb0uvvol8 
 + 
 +https://​fr.wikipedia.org/​wiki/​The_Yes_Men 
 + 
 +http://​www.artwiki.fr/​wakka.php?​wiki=YesMen 
 + 
 +**the men in grey** 
 + 
 +Les Men in Grey (MIG) opèrent dans cette zone grise, de plus en plus ambiguë, entre ce qui est considéré comme privé et ce qui relève de l’espace public à l’ère de l’informatique ubiquiste. 
 + 
 +{{:​men_in_grey_vid-526x299.png?​600|}} 
 + 
 +Vous êtes dans la rue ou dans un café, en train de consulter un site web sur votre ordinateur portable ou votre smartphone, de poster des statuts sur Facebook, de partager une photo coquine ou de vous envoyer des mots doux par tchat, pensant être à l’abri des regards, et voilà que vous entendez une synthèse vocale claironnant à la face du monde ce que vous venez de chuchoter sur votre clavier. La voix mécanique qui émane de curieuses mallettes portées par les deux Men in Grey annonce de surcroît le numéro IP de votre machine, tandis que votre message s’affiche en toutes lettres sur les écrans incrustés de leurs attachés-cases. 
 + 
 +{{:​miguse1.jpg?​600|}} 
 + 
 +Ces opérateurs aux allures de bureaucrates s’interposent dans le trafic sans fil non sécurisé et prennent le contrôle du réseau. Agissant comme des routeurs (cet élément intermédiaire dans un réseau qui assure le transit des paquets de données), ils interceptent,​ manipulent et rendent visibles les flux de données immatérielles qui se baladent dans l’éther. Parfois sur écrans géants, comme c’était le cas au Media Facades festival cet automne. «Manifestation de l’anxiété générée par le réseau», les Men in Grey sont une apparition inquiétante à l’ère des mises sur écoutes gouvernementales,​ des espions Facebook, des caches Google, du filtrage sur Internet. «Nous sommes la manifestation directe du stress généré par le réseau.[…] Nous capturons et reconstruisons ce qui est caché dans l’air. Nous sommes des prismes, révélant les peurs du réseau citoyen, ses doutes, ses désillusions,​ ses désirs et ses mensonges»,​ écrivent les auteurs sur un site web noir aux allures conspirationnistes. » 
 + 
 +https://​www.youtube.com/​embed/​3Eae3Io0zBs 
 + 
 +http://​newstweek.com/​ 
 + 
 + 
 +**Harsh Noise Consortium** 
 +Le HNC propose un environnement sonore et visuel comme un non-espace, composé de bruits visuels, statiques de télévision cathodique et de générations automatiques de murs de bruit blanc. 
 +<​html>​ 
 +<iframe src="​https://​archive.org/​embed/​HarshNoiseConsortiumEndOfOneV1Extract"​ width="​500"​ height="​140"​ frameborder="​0"​ webkitallowfullscreen="​true"​ mozallowfullscreen="​true"​ allowfullscreen></​iframe>​ 
 +</​html>​ 
 + 
 +La pratique de l’Automatic Harsh Wall Noise (AHWN) réclame le courant HWN (Harsh Wall Noise) en le poussant jusqu’au bout, considère que la démarche de ne plus intervenir, de ne pas introduire d’émotion ou de composition,​ est une hypocrisie de ce mouvement . En effet il est toujours centré sur la figure d’une personne humaine qui incarne une forme d’émotion de part sa présence ou de la façon de démarrer et de finir sa performance (composition et intervention). La possibilité d’introduire la machine comme élément clé de génération du mur de bruits permet de réellement créer ces conditions, avec la disparition progressive de la main humaine (et une présence encore plus lointaine), le Harsh Wall Noise prend alors tout son sens. Le AHWN est né en opposition au HWN! 
 + 
 +{{:​harshwallnoiseconsortium1.jpg?​600|}} 
 + 
 +__Automatic Harsh Noise Manifesto__ 
 + 
 +NO RECORDED NOISE 
 + 
 +ONLY NOISE MADE LIVE BY MACHINE 
 + 
 +NO HUMAN COMPOSITION 
 + 
 +NO AUTHORSHIP 
 + 
 +NO COPYRIGHT
  
  
Line 2800: Line 2863:
  
  
-Shu lea cheang+**Shu lea cheang** 
 + 
 +Depuis une dizaine d'​années,​ elle est devenue la figure de proue de cet art. Utilisant des approches pluridisciplinaires,​ son travail est unique dans le fait de permettre une interaction avec les observateurs. Elle est plus connue pour son approche individuelle du royaume de l'art et de la technologie,​ une créativité entremêlant questionnement social et méthode artistique. 
 + 
 +{{:​shu_lea_lang_interactive_mytho.jpg?​600|}} 
 + 
 +L'art de Cheang évolue dans des médiums tels que des films, des vidéos, des sites Internet, et des interfaces, lesquels explorent « ...les stéréotypes ethniques, la nature et l'​extravagance des médias populaires, institutionnels - et spécialement gouvernementaux - pouvoir, relations raciales, et politiques sexuelles. » - Shu Lea Cheang  
 + 
 +Cette pionnière d’origine taïwanaise a conçu des installations,​ mené des performances en réseau, cofondé des collectifs transdisciplinaires… et même cassé des déchets électroniques. 
 + 
 +{{:​vlcsnap-2015-06-28-14h25m42s668-640x400-1.png?​600|}} 
 + 
 +http://​www.e-waste-performance.net/​ 
 + 
 +Shu Lea Cheang a passé une semaine à casser du circuit elle aussi dans ce « paysage fictionnalisé », comme elle le décrit, où « les vaches errent sur le tas d’e-déchets », dans un vacarme incessant où ça cogne au marteau, ça dévisse, ça martèle… 
 +« C’est un peu la cité de l’électronique : quand on arrive à Alaba, on voit d’abord tout un tas de boutiques, du plasma fantaisie, des haut-parleurs,​ de l’électronique d’occasion. Puis on accède à la partie ‘poubelle’,​ avec cet immense dépotoir de déchets électroniques,​ où près de 100 personnes vivent et travaillent quotidiennement. »  
 + 
 +<​html>​ 
 +<iframe src="​https://​player.vimeo.com/​video/​122328767"​ width="​640"​ height="​352"​ frameborder="​0"​ webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen></​iframe>​ 
 +<​p><​a href="​https://​vimeo.com/​122328767">​iletronis-alaba market-lagos,​ Nigeria</​a>​ from <a href="​https://​vimeo.com/​user5349216">​shu Lea Cheang</​a>​ on <a href="​https://​vimeo.com">​Vimeo</​a>​.</​p>​ 
 +</​html>​ 
 + 
 +<​html>​ 
 +<iframe src="​https://​player.vimeo.com/​video/​134855975"​ width="​640"​ height="​360"​ frameborder="​0"​ webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen></​iframe>​ 
 +<​p><​a href="​https://​vimeo.com/​134855975">​BABY WORK at ZERO1 Biennale 2012</​a>​ from <a href="​https://​vimeo.com/​user5349216">​shu Lea Cheang</​a>​ on <a href="​https://​vimeo.com">​Vimeo</​a>​.</​p>​ 
 +</​html>​ 
 + 
 +<​html>​ 
 +<iframe src="​https://​player.vimeo.com/​video/​37978993"​ width="​640"​ height="​360"​ frameborder="​0"​ webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen></​iframe>​ 
 +<​p><​a href="​https://​vimeo.com/​37978993">​UKI-viral performance - documentation excerpts</​a>​ from <a href="​https://​vimeo.com/​user5349216">​shu Lea Cheang</​a>​ on <a href="​https://​vimeo.com">​Vimeo</​a>​.</​p>​ 
 +</​html>​
  
 +http://​www.mauvaiscontact.info/​
  
  
-Julien Ottavi & Jenny Pickett, Collectif Apo33+**Julien Ottavi & Jenny Pickett, Collectif Apo33**
  
  
ensemble_du_cours_ici.txt · Last modified: 2018/12/09 21:43 by julien